Environnement

Depuis de nombreuses années, l’arrondissement a comme objectif d’améliorer la qualité des milieux de vie et de mettre en place des pratiques durables, notamment à travers le verdissement de son territoire et la mise en valeur de ses parcs et de ses espaces verts.

Le Plan local de développement durable 2017-2020

Dans la continuité de son premier plan adopté en 2011, l’arrondissement a élaboré son second plan local de développement durable pour la période 2017-2020. À travers ce plan, Saint-Léonard s’est fixé quatre grandes priorités :

  • Réduire les émissions de GES et la dépendance aux énergies fossiles
  • Verdir, augmenter la biodiversité et assurer la pérennité des ressources
  • Assurer l’accès à des quartiers durables, à l’échelle humaine et en santé
  • Faire la transition vers une économie verte, circulaire et responsable

Après cinq années d’actions concertées avec le milieu, une grande part des engagements prévus en 2011 a été mise en œuvre. Le Bilan 2011-2015 du Plan local de développement durable de l’arrondissement peut être consulté dans sa version complète sur le site Web

L’Écoquartier de Saint-Léonard

L’arrondissement peut compter sur le soutien et l’implication des membres de l’Écoquartier de Saint-Léonard pour mettre en œuvre son plan d’action. L’Écoquartier de Saint-Léonard est un centre de référence qui informe et sensibilise les citoyens aux différentes pratiques qui respectent l’environnement. L’Écoquartier a aussi pour mission de promouvoir plusieurs pratiques écologiques en milieu urbain grâce à la mise en œuvre de divers projets auprès des citoyens, institutions, commerces et industries.

Parcs et espaces verts

Il y a actuellement neuf grands parcs et sept miniparcs (parcs de quartier) sur le territoire de Saint-Léonard. Ensemble, ils représentent plus de 5 % de la superficie de l’arrondissement. De nombreux équipements y sont mis à la disposition des citoyens pour encourager les saines habitudes de vie. Une grande variété d’activités sportives et récréatives y sont également organisées. Deux aires d’exercice canin sont également accessibles pour permettre à vos compagnons à quatre pattes de se dégourdir.

environnement_carteparcs
Cliquez sur la carte pour agrandir

En matière de verdissement, l’arrondissement a élaboré un plan d’action qui vise l’augmentation de la canopée sur son territoire. Ce plan contribue à l’atteinte de l’objectif global de la Ville de Montréal qui est d’augmenter de 20 à 25 % l’indice de canopée à Montréal, d’ici 2025. Pour Saint-Léonard, cela représente environ 7 000 arbres supplémentaires qui devront être plantés.

Pour plus de renseignements sur les activités possibles dans les parcs, consultez le site Web de l’arrondissement et la carte des parcs et équipements sportifs et récréatifs.

Agriculture urbaine

L’agriculture urbaine est l’ensemble des activités de production d’aliments souvent, mais pas exclusivement, réalisées à petite échelle dans la ville et qui utilisent des ressources, des produits et des services qui se trouvent dans la ville. À Saint-Léonard, de nombreux résidents de l’arrondissement ont développé de belles connaissances en la matière en développant leur propre potager. D’autres ont accès à un jardinet dans un des deux jardins communautaires.

Un jardin communautaire est un ensemble de parcelles individuelles mis à la disposition des citoyens par l’arrondissement. Il y a 102 jardinets disponibles dans les deux jardins communautaires, soit celui de la rue Arthur-Péloquin (68) et celui du boulevard Couture (34). Ils sont tous utilisés par des citoyens de Saint-Léonard. Ces deux jardins suscitent tellement d’intérêt qu’il y a actuellement 82 personnes sur la liste d’attente.

Une autre forme d’agriculture urbaine possible est la création de jardins collectifs par des regroupements. Un jardin collectif diffère d’un jardin communautaire du fait qu’il est cultivé par un groupe et que les récoltes de ce jardin sont partagées entre tous les jardiniers de ce groupe. Actuellement, il n’y a aucun jardin collectif répertorié sur le territoire.

La forte demande pour des jardinets démontre l’intérêt des citoyens de Saint-Léonard pour les activités de jardinage, l’agriculture urbaine et la sécurité alimentaire. Il est prévu au plan local de développement durable qu’une analyse des besoins et qu’un portrait de la situation soient réalisés afin d’optimiser les espaces dédiés à cette pratique.

Consultez les autres thématiques abordées dans la planification stratégique de Saint-Léonard.